Les news


  • Concerto pour 50 sangliers en dos majeurs : une pièce en 4 actes

  • La météo ne le laissait pas forcément présager, mais il faisait beau, et pas si froid, ce samedi après-midi, on s'attendait presque à voir débarquer Patrick Sébastien !

    Mais entre les quelques coups de vents et les rares averses, la musique franchouillarde pouvait aller se rhabiller : place à la musique classique.

    À l'occasion de ce dernier match amical avant la reprise du championnat, l'US Arbois et le RC Morez donnait une représentation du fameux concerto pour 50 sangliers en dos majeur.

     

    Le public s'était retrouvé à l'opéra de l'Ethole dans une franche bonne humeur, attendant l'entrée des musiciens devant une petite coupette de champa... de bière, pardon.

     

    Le début de la représentation, fut donné aux alentours de 16h.

     

    Parmi les musiciens de l'US Arbois, on peut noter la présence de quelques illustres artistes :

    • Percussionnistes : Lulu Von Blondeberg, Louis Guineretovitch, Florentin de la Curlièrerie, Thibault Minervinelli et Maxence de l'Aviega...

    • Instruments à vent : Gigi Popovitch (qui n'en pouvait plus), Maxim L'Annay, duc de Montmalin, Georges Cyrilon...

    • Au triangle : Baptiste Cretin

    • Sans oublier le chef d'orchestre : Simon Locatelli.

    La mise en scène étant assurée par Nino et Zonzon, bien entendu.

     

    Lors du premier acte, l'habileté des solistes Arboisiens fut mise à l'épreuve : après une brève période de jeu libre, place au jeu dirigé : 5 touches défensives, puis 5 touches offensives à gérer pour les arboisiens. Thomas, Christophe et Florentin firent une prestation remarquée. Les points commencèrent à s'accumuler grâce à des essais de Lulu, et Florentin, notamment.

    Soulignons également l'influence de la télévision (une influence bénéfique, une fois n'est pas coutume !) lorsque Lulu se prit pour Beauden Barett et nous joua une petite chistera pas piquée des hannetons, du bien joli travail, vraiment. La rude opposition de Morez n'empêcha pas l'inflation du score, et les Arboisiens surent gratter les bons ballons pour préserver la virginité de leur en-but.

     

    Entracte.

    Les metteurs en scène purent donner de nouvelles instructions, et les joueurs, se rafraîchir un brin.

     

    Le déroulement du second acte fut sensiblement le même : de nouveaux joueurs firent leur apparition. Place cette fois-ci aux mélées : 5 mêlées défensives, puis 5 mêlées offensives. Louis et Baptiste marquèrent chacun un doublé, il y eut quelques beaux bouchons de part et d'autre, mais on put noter un essoufflement global du rythme de la partie.

     

    Entracte.

     

    Le troisième et dernier acte ne dura que 20 minutes, au lieu de 30 pour les précédents, et fut consacré à l'improvisation, fini le jeu dirigé, place à la liberté, sous le regard critique de l'arbitre, monsieur Tourneur. Dans un sens, cela ressembla à un morceau des Beatles, ou à un déjeuner au MacDo : ça s'est fini très vite, et on avait encore faim après. Peu d'essai, peu d'exploits, bref... Une bonne introduction pour le buffet ! Bière et charcut' à volonté ! Après l'effort, le réconfort, comme on dit.

    Achevons ce récit par les traditionnelles félicitations : Tout d'abord pour Morez, pour leur déplacement, et pour tous les efforts fournis. Bravo à Luis, Dorian et Maxence pour leur premier match, et même premier essai, en ce qui concerne Dorian. Bravo aux vétérans qui sont revenus filer un précieux coup de main. Bravo au public qui s'est déplacé en nombre... et pas pour des prunes, en plus ! Ils ont vu des djeuns, ils ont vu des viocques, ils ont vu du soleil, de la pluie et des essais (score final 45-0) . Il ne reste plus qu'à espérer qu'ils seront encore nombreux dimanche prochain et que les joueurs arboisiens seront encore victorieux. Gageons que ce sera une autre paire de manche. Face au chœur de l'armée du vin rouge de Gevrais-Chambertin, les quelques fausses notes et les quelques manques de rythme pourraient s'avérer rédhibitoires. Il faudra donc redoubler d'effort et de sérieux à l'entraînement afin de bien démarrer la saison. Hauts les cœurs, fiers marcassins, force et honneur, gloire et beauté.

  • Carton plein pour l'USA à Dole

  • En ce beau dimanche après-midi, les arboisiens se déplaçaient au stade municipal de Dole pour une triangulaire avec L'US Dole, et le RC Auxonne. Une occasion rêvée pour rôder l'équipe avant de reprendre la saison dans une poule très relevée.

    À 14 heure, le coup d'envoi de Dole-Arbois était donné : 2 fois 20 minutes contre une équipe évoluant en division supérieure. Un rude défi en perspective pris très au sérieux par Nino, Zonzon et tous leurs joueurs.

     

    Le match débuta de la meilleure des manières pour nos larrons rouge et noir : profitant d'un coup d'envoi trop court, ils exploitèrent une mêlée au centre du terrain pour envoyer du jeu et aplatir en terre promise par l'intermédiaire de Nicolas Gonon. Lulu transforma depuis le bord de la touche avec brio, puis le match reprit.

     

    Nouveau coup d'envoi un peu trop paresseux pour les Dolois, nouvelle mêlée... Nouvel essai ? Non, pas tout de suite, quand même... Le super rugby, c'est sur canal, miyard ! On se calme, et on attend.

    L'essai suivant ne tarda pas trop, quand même, et à la mi-temps, le score était de 12 à 0. L'USA avait surpris le club hôte, mais le matelas était trop peu épais pour se reposer en seconde mi-temps (reposer, matelas... z'aviez compris ? Aha )

     

    Les arboisiens revinrent de la pause avec de bien belles intentions, une touche rondement menée (si l'on oublie la sortie prématurée d'Aubin, hélas) puis Jérem passa au delà de la ligne blanche, nouvel essai, transformé. En fin de partie, Dole sauvait l'honneur et marquait un essai. L'arbitre siffla trois coups et le quinze d'Arbois partit se reposer avec la mine réjouie.

    Le match Dole-Auxonne tourna à l'avantage des Auxonnais, malgré un essai précoce des locaux, lequels furent finalement étouffés par la fougue et la puissance d'Auxonne.

    Les pensionnaires du championnat de deuxième série n'étaient manifestement pas venus pour enfiler des perles. Une bonne raison pour les Arboisiens de prendre le match suivant avec encore plus de sérieux que le précédent.

     

    La première mi-temps de Auxonne-Arbois fut un régal. L'USA prit rapidement quelques essais d'avance, et décision fut prise de jouer pour travailler : touches, combinaisons des arrières, fautes jouées à la main, etc. Max, Benjamin, entre autre, allèrent visiter l'en-but. Parmi les autres exploits, on peut citer le cul monumental subit par Simon, cul qu'il tenta de dissimuler en un saut périlleux défensif, mais on nous la fait pas à nous. Baptiste et Max produisirent quelques coups de pieds douteux, Juju se fit éteindre et Jean-Marc refusa lâchement, d'un en-avant dégoûtant, un essai tout fait. Bon, ça arrive, le jeu appelle la faute, comme dirait Zonzon.

     

    La deuxième mi-temps fut plus terne, gâchée par des approximations coupables. Il y eut bien un essai de Fred Vigneron, prouvant avec vista qu'il lui restait encore du gaz dans les mollets... Mais à part ça... Pas trop de french-flair à se mettre sous la dent. La fatigue sans doute... Où bien toute cette flotte qu'on a bu à la mi-temps ! J'ai toujours dit que c'était pas sain, ce truc sans alcool ! Enfin bref... Auxonne sauva l'honneur d'une interception suivie d'un essai entre les perches. L'arbitre siffla la fin du match sur la transformation réussie.

     

    Pour conclure, quelques félicitations sont de mises : bravo tout d'abord aux Auxonnais, venu sans complexes d'une division inférieure, peut être sont ils repartis avec un petit bagage d'ambition supplémentaire, on leur souhaite, ainsi qu'à l'US Dole, une très bonne saison à venir. Félicitations également à Benjamin, Raphaël et Zonzon, les deux premiers pour leur premier match en tant que joueurs, et le dernier pour son premier match en tant qu'entraîneur des avants de l'US Arboisienne.

    Globalement, merci à tous les joueurs, aux arbitres, et aux spectateurs, même ceux qui sont partis jouer à Champagnole, je ne vise personne.

    La semaine prochaine, match amical samedi après-midi à Arbois contre Morez, et la semaine d'après, le championnat reprends avec la réception de Gevrais-Chambertin.

    Il va de soi que nous comptons tous sur votre soutien, supporters chéris, et que du fond de nos petits cœurs de gros sangliers, d'avance nous vous disons merci !

  • Porte ouverte de l'ecole de rugby le 16 septembre 2017

  • Samedi matin de 10h à midi c'est les portes ouvertes de l'école de rugby de l'US Arbois rugby.

    la journée idéale pour les enfants de 5 à 15 ans filles ou garçons qui souhaitent essayer le rugby.

    le midi possibilité de pique nique avec plancha à disposition et à 16h match amical entre Arbois et Morez.

    ...

    On vous donne rendez vous au stade de l'éthole à Arbois pour une grande journée de rugby !

    Venez nous faire un petit coucou et découvrir l'ambiance de L'USA !